lundi 2 mars 2015

BIEN DANS MES BOTTES, sur la communication dans les exploitations agricoles



La communication est essentielle dans le bon fonctionnement d’une exploitation agricole. Favoriser le dialogue, identifier les conflits potentiels, savoir les prévenir et les gérer n’est pas toujours chose aisée.


Attentives à la qualité de vie au travail des salariés et des exploitants, la MSA Marne Ardennes Meuse et la Chambre d’agriculture de la Marne nous ont  donc  commandé le débat théâtral Bien dans mes bottes.


Joué à Courtisols (51) devant 200 agriculteurs, ce nouveau débat théâtral nous a permis de questionner les manières de communiquer dans l'exploitation agricole et de mettre les spectateurs au travail sur les manières d'apaiser les tensions et de faire face au mal-être. 

vendredi 13 février 2015

30ème représentation pour LE STRESS EST DANS LE PRÉ

Créé en 2012 à la demande de la Mutualité Sociale Agricole, notre débat théâtral Le stress est dans le pré sur les risques psycho-sociaux en milieu rural affiche désormais plus de trente représentations et près de mille spectateurs à son compteur, preuve s'il en était de sa pertinence vis-à-vis des difficultés grandissantes du monde agricole.


Le bouche-à-oreille continue à fonctionner entre les MSA des différentes régions qui contribuent à faire évoluer le spectacle en proposant, selon les besoins et les contextes locaux, de nouvelles situations. Ce sont ainsi pas moins de huit nouvelles scènes qui sont venues s'ajouter au répertoire de ce spectacle !

vendredi 6 février 2015

Présentation : LE GOAL S'APPELAIT JULIE pour une éducation non-sexiste

Dessin de David Chamalet
Mercredi 4 février 2015, nous avons présenté à des professionnels notre débat théâtral Le goal s'appelait Julie sur les clichés fille / garçon dans la belle salle du centre d'animation de La tour des dames - Paris 9e, en collaboration avec La Fédération de Paris de la Ligue de l'enseignement, pour qui, pour la troisième année consécutive, nos avons joué douze fois ce spectacle dans le cadre de leur campagne "Cassons les clichés" pour des écoles élémentaires de Paris.
Nous avons également commencé à jouer ce spectacle en tout public, avec des enfants de 6 à 10 ans, qui ont eu plaisir à échanger avec nous sur ce thème.

mardi 3 février 2015

UNE BELLE TOURNÉE DANS LES COLLÈGES


Du mois d'octobre au mois de décembre, nous avons donné plus de soixante représentations de nos débats théâtraux adressés aux collégiens : Coups de pression et Trop c'est trop sur la violence et le harcèlement, Atomes Crochus sur la relation filles-garçons et  l'entrée dans la sexualité, Accrocs d'écrans sur la problématique des écrans, et la nouvelle version de Faut pas débloguer sur les premières consommations de produits.


Des formes et des supports divers permettent l'identification, l'implication et la distanciation des élèves vis à vis de thèmes brûlants pour eux. La grande expérience et l'enthousiasme des comédiens engagés dans cette aventure avec une force de conviction inébranlable contribuent à faire vivre au plus haut niveau ces débats plus que jamais nécessaires.

vendredi 23 janvier 2015

BONNE CHÈRE, PAS CHER, pour la Mutualité Française des Pays de la Loire... pour se mettre en appétit

Après les différents projets - sur la parentalité, le bon usage du médicament, les assistantes maternelles -  qui ont émaillé ces dix dernières années, c'est avec grand plaisir que nous avons retrouvé la Mutualité des Pays de la Loire pour une nouvelle création sur le thème de la bonne alimentation à petit budget.


Le débat théâtral Bonne chère, pas cher donne au public l'occasion de se questionner sur les manières de s'alimenter, de faire les courses, de faire la cuisine et d'agrémenter les restes.  


Et lors des deux premières représentations à Angers les 17 et 18 Décembre, le débat a été bon train entre les partisans de la cuisine à partir de produits frais et ceux des produits de la grande distribution : Plus chers ?  Moins chers ?  Moins bons ? Meilleurs ?




mardi 13 janvier 2015

Intervention théâtrale sur les métiers à domiciles pour IPERIA, au Théâtre des variétés

Une fois n'est pas coutume, le lundi 8 décembre, Entrées de jeu se donnait en représentation sous les ors du théâtre à l'italienne des Variétés, sur les grands boulevards, à l'occasion du vingtième anniversaire de la création de l'association Ipéria, qui travaille à la professionnalisation des métiers à domicile.


Il s'agissait pour Entrées de jeu d'introduire par de courtes scènes les cinq chapitres de la soirée, consacrés à l'évolution de ces métiers depuis le milieu du vingtième siècle et leur devenir.  


Le cadre de la soirée nous a permis de multiplier les clins d'oeil au répertoire théâtral qui fait abondamment référence aux relations maîtres-valents et maîtres et serviteurs.


Labiche, Feydeau, Ionesco et Molière nous ont bien entendu grandement inspirés, mais aussi Jean Genet avec un court extrait de sa pièce mémorable sur Les Bonnes. 


lundi 12 janvier 2015

C'EST PAS DE LA COMÉDIE à l'Unesco pour Pédialdol

Pour la deuxième année consécutive, nous avons été conviés par l'association Pédiadol à intervenir lors de son congrès national le 11 décembre pour présenter le débat théâtral C'est pas de la comédie sur une meilleure prise en charge de la douleur de l'enfant à l'hôpital. Le débat a été joué dans le cadre des ateliers du matin et il a été suivi par la création de cinq nouvelles scènes par les participants eux-mêmes sous la conduite des comédiens.


La veille, changement d'échelle, avec une intervention en introduction de la plénière dans la grande salle de l'Unesco, pour aider à restituer le contexte du débat : nous y avons joué trois courtes scènes, dont l'une sur la difficile question de la contention au moment des soins.